Communiqué de Presse FN Aveyron du 18 Mars 2012

 

Le petit monde syndical aveyronnais a cru bon de se réunir vendredi dernier et de convoquer la presse pour un « éclairage des organisations syndicales sur le vote FN ». Les cadres syndicaux indiquaient, sans rire, ne pas vouloir faire de politique. Qu’ils se rassurent, d’abord les salariés n’attendent pas d’un pseudo magistère syndical des consignes de vote, faut-il qu’ils prennent les salariés pour des idiots pour prétendre tenir un tel rôle et une telle influence sur eux ?

 

Ensuite ces organisations ne sont pas prescriptrices des votes des travailleurs et cette réunion traduit le trouble qui les assaille avec la conjonction de deux facteurs : le syndicalisme Français est le moins représentatif d’Europe avec 7% des salariés et les ouvriers classent Marine Le Pen en tête des intentions de vote. Les salariés ont largement plus de clairvoyance sur la situation du pays, le mal qui le ronge et les solutions à apporter que leurs pseudos-représentants. Il n’est pas nécessaire d’ajouter qu’un nombre important de leurs adhérents fréquentent nos meetings et nous confient l’incurie des syndicats hexagonaux !

 

En somme, ces syndicats ne représentent qu’eux mêmes, derrière le paravent de la protection des intérêts des travailleurs se cache des idéologues qui adorent toujours et encore le sans-frontiérisme et la mondialisation qui tuent nos industries et nos emplois, ils préfèrent toujours se battre en faveur des salariés sans-papier qui influent à la baisse sur les salaires que de défendre le niveau des salaires des travailleurs Français, ils sont plus prompts à dénoncer une lubie réactionnaire que de défendre les intérêts des salariés Français face au dumping social intra-européen et mondial.

 

Le représentant aveyronnais de la CGT a été particulièrement insultant, cela traduit son désarroi et la faiblesse de l’argumentation,  en effet l’article de La Dépêche du Midi du 17 Mars se fait le rapporteur in extenso de ses propos « Le Front National n’est pas seulement un parti raciste d’un point de vue racial […] ». Le Front National va donc étudier la possibilité de porter plainte pour diffamation à l’endroit de David GISTAU qui peut s’attendre à recevoir une assignation avant, à coup sûr, une condamnation.

 

L’insulteur public et servile serviteur de la mondialisation mortifère pour les salariés Français aura à répondre de ses propos qui insultent les adhérents et les électeurs du Front National.

Le Bureau Départemental FN 12

Source La Dépêche du Midi

Source Midi-Libre (163 réactions qui démontent l’argutie syndicale – sic)