Fillon : le bilan 2007-2012 est aussi le sien !

bay-nicolas

Édito de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National

François Fillon a beau tenter d’apparaître aux yeux des Français comme un homme neuf, il doit être ramené à son exercice du pouvoir et donc à son bilan de chef du gouvernement de 2007 à 2012. Premier ministre durant cinq ans, François Fillon est largement co-responsable de la ruine et du désarmement de notre pays.

Commençons d’abord par rappeler le laxisme dont il a fait preuve à tous les égards s’agissant de la sécurité publique. La poursuite d’une folle politique d’immigration massive (un million d’immigrés entrés légalement en cinq ans), la baisse drastique des moyens d’action et des effectifs des forces de police, la reconnaissance par l’État d’interlocuteurs tels que les islamistes de l’UOIF au sein du Conseil français du culte musulman, sans parler des relations pour le moins ambiguës avec le Qatar et l’Arabie Saoudite ou de l’intervention catastrophique en Libye…tout cela a favorisé la propagation de l’islamisme radical et est largement imputable à l’action irresponsable de François Fillon.

Sur le plan économique, les résultats de la politique dont il a été le chef d’orchestre sont tout aussi catastrophiques. De son arrivée à Matignon à l’élection de François Hollande, la France comptait 1,2 million de chômeurs supplémentaires. La dette publique, quant à elle, a augmenté de 600 milliards d’euros, et le matraquage fiscal s’est traduit par 64 nouveaux impôts créés entre 2007 et 2012, soit 35 milliards d’euros !

Passé du gaullisme social d’un Séguin à la soumission aux injonctions ultra-libérales de Bruxelles, François Fillon n’incarne pas une alternative mais bien au contraire la plus parfaite des continuités.

You may also like