Aveyron – Le lycée Monteil ou le « viol de conscience » des élèves pour distiller la propagande pro-immigration

photosmonteil046

Communiqué de presse de Jean-Guillaume REMISE

Secrétaire départemental, Conseiller régional et Vice-Président du Groupe FN-RBM d’Occitanie

Le Front National de l’Aveyron s’insurge contre la manipulation qui a pu être faite par le Lycée Alexis Monteil de Rodez, le Lundi 17 Octobre 2016 après-midi, à l’endroit de ses élèves.

En effet, plusieurs classes (dont une de 1ère Bac Pro mécanique, des mineurs donc) ont été conduites durant les heures de cours à l’ancien cinéma « Le Club » pour écouter durant trois heures la propagande pro-immigration, pro-mondialiste faite par une association, tout cela encadré par des professeurs de ce même Lycée.

La direction du lycée faillit à l’engagement qui est le sien auprès des parents qui lui ont confié leurs enfants, à savoir instruire et non éduquer ! Aucune information préalable et demande d’autorisation auprès des parents n’a été faite.

L’hégémonie culturelle de la gauche est derrière nous, ses solutions nous les goûtons amèrement chaque jour mais on ne saurait accepter qu’une telle manipulation se fasse sans conséquence.

Rappelons que « Le Club » est devenu (avec un large soutien financier de la mairie de Rodez et du Conseil départemental de Mr Luche) un lieu de propagande pour faire vivre sous de généreuses subventions publiques une équipe largement engagée politiquement et qui use allègrement de ces locaux pour y dispenser son idéologie. Que vienne en ce lieu un public qui y a librement consenti rien d’anormal, mais pas des classes pour y subir un « lavage de cerveau » en règle et encore moins durant les heures d’enseignement.

J’invite la Direction du Lycée Monteil et les enseignants tentés par la propagande à relire la lettre de Jules Ferry aux instituteurs de 1883, s’agissant du but de l’école qui est «  d’assurer la liberté de conscience et des maîtres et des élèves, de distinguer enfin deux domaines trop longtemps confondus : celui des croyances, qui sont personnelles, libres et variables, et celui des connaissances, qui sont communes et indispensables à tous ».

Nous allons saisir la Rectrice d’Académie et l’Inspection d’Académie de l’Aveyron de cette question par courrier et appelons à la vigilance les parents d’élève.

www.fn12.fr

You may also like