En Turquie, une base aérienne utilisée par l’OTAN encerclée par l’armée

Toutes les entrées et les sorties de la base aérienne turque d’Incirlik sont bloquées. Bien que le ministre turc des Affaires européennes assure qu’il s’agit d’une « inspection de sécurité », des médias locaux relaient des rumeurs concernant une deuxième tentative de coup d’Etat.

Environ 7.000 représentants des forces de sécurité turques ont encerclé la base aérienne d’Incirlik qui abrite des avions militaires des pays de l’Otan, rapporte le journal Hurriyet.

Selon le journal, l’accès à la base a été interdit la veille à 23h00 heure locale.

De son côté, le ministre turc des Affaires européennes a écrit sur son compte Twitter qu’il s’agissait d’une « inspection de sécurité » ne devant susciter aucune inquiétude.

Située dans la ville d’Incirlik, à 12 km d’Adana, la base aérienne d’Incirlik accueille des éléments de l’US Air Force en Europe et sert de support aux opérations de l’Otan. La coalition internationale utilise la base d’Incirlik pour ses opérations antiterroristes.

Le 15 juillet, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d’Etat dans le pays. Après l’échec du putsch, les forces de l’ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers généraux et des officiers supérieurs.

Le général Bekir Ercan Van, commandant de la base aérienne turque d’Incirlik, a été aussi arrêté pour implication dans la tentative de coup d’Etat. Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a déclaré que plusieurs militaires de la base d’Incirlik, impliqués dans le coup d’Etat avorté du 15 juillet, avaient été arrêtés.

You may also like