« L’insécurité de proximité »

wallerand

Communiqué de Wallerand de SAINT JUST

Secrétaire départemental de la fédération du Front national de Paris

Il habite depuis longtemps rue Basfroi dans le onzième arrondissement de Paris, quartier autrefois tranquille. Six hommes, des racailles, ont pris l’habitude de squatter cette partie de la rue, d’y camper, d’y boire et d’y exercer toutes sortes de nuisances.

Notre parisien a osé, il y a quelques jours, leur demander de faire moins de bruit. A six, ils se sont jetés sur lui et l’ont sévèrement battu.

Son courage les aura au moins fait fuir, résultat auquel n’est jamais parvenue la police !

Le maire, Anne Hidalgo, le préfet de police, M. Cadot, devraient se rendre compte que, dans de nombreux quartiers de Paris, la vie est pourrie par ces agressions en tout genre et ces graves incivilités.

C’est l’« insécurité de proximité » qui n’est pas combattue par les pouvoirs publics. Ils ont baissé les bras. Les parisiens et les touristes en savent quelque chose, toutefois, ils trouveront toujours le Front national pour être auprès d’eux.

You may also like