Jusqu’au second tour des municipales, le JDD s’associe avec sept écoles de journalisme : retrouvez chaque jour un reportage vidéo des étudiants de Lille, Strasbourg, Grenoble, Cannes, Toulouse, Tours et Lannion. Aujourd’hui, les étudiants de Toulouse s’intéressent à la montée du Front national dans leur ville.

Le Front national au second tour des élections municipales à Toulouse ? Une hypothèse difficilement envisageable jusqu’à aujourd’hui. Pourtant, la liste du Rassemblement Bleu Marine emmenée par Serge Laroze, est créditée de 8% dans les derniers sondages, quand il faut 10% des voix pour accéder au second tour. Absent en 2008 de la course aux municipales dans la « ville rose », le Front national compte bien jouer les trouble-fêtes en cas de triangulaire.


Signe que le FN n’est plus « tabou » à Toulouse : la réinstallation en plein centre-ville d’une permanence du parti et la venue de Marine Le Pen le 18 janvier dernier.

Pour le moment, le programme de Serge Laroze se fait toujours attendre. Dans l’entourage du candidat, on préfère même parler de « projet pour Toulouse ». Immigration, sécurité ou « islamisation » de la France.

Source : JDD